Le risque électromagnétique

Dans un monde où le maître mot est la communication sans fil, de plus en plus de dirigeants d'entreprises se préoccupent du risque électromagnétique, lisez ces lignes vous comprendrez pourquoi.

Le risque électromagnétique revêt plusieurs aspects :

Risque sanitaire

Fatigue, maux de tête, problème de mémoire, problème de concentration... l'exposition chronique aux champs électromagnétiques peut entraîner chez certains salariés un mal être responsable d'une baisse de productivité, voir pour les plus sensibles, une incapacité à travailler dans un environnement où les champs électromagnétiques sont omniprésents.

Conscient de ces problèmes BMW à décidé, dès 2004, de diminuer le niveau d'exposition de ses salariés1 en blindant l'ensemble des stations de téléphone sans fil DECT présentes dans les locaux du groupe afin de réduire les niveaux d'émissions HF de ces équipements à 0,2 V/m.

Selon la législation en vigueur le dirigeant à l'obligation de protéger ses salariés des expositions aux champs électromagnétiques (nouvelle directive d'exposition des travailleurs : 2013/35/CE).

Faites réaliser un audit électromagnétique dans vos locaux afin de vous mettre en conformité avec la directive 2013/35/CE.

Espionnage industriel et concurrentiel

La baisse du coût des équipements permettant l'écoute des communications sans fil rend accessible à tous (en toute illégalité) une technologie autrefois réservée aux services de renseignements.

L'utilisation de réseaux sans fil au sein des entreprises fragilise celle-ci sur le plan de la sécurité des données (piratage, vol de données, espionnage concurrentiel...).

Les transmissions sans fil (WiFi, téléphone sans fil DECT, téléphone mobile...) permettent le vol de données sensibles par des personnes mal intentionnées (concurrents peu scrupuleux, pirates informatiques...).

Destruction de données

Lorsque les systèmes de stockage de données ne sont pas spécialement protéger ils peuvent faire l'objet d'attaque électromagnétique visant à les détruire entraînant la perte total des données stockées.

Ce type d'attaque utilise un émetteur de champs électromagnétiques intenses (désigné en anglais sous les termes : ''Shock Pulse Generator'', ''Eletromagnetic Pulse Systems'' ou HERF) dont le faisceau électromagnétique va littéralement griller tous les circuits électroniques et les supports magnétiques se trouvant sur son passage.

Compatibilité électromagnétique (CEM)

Les appareils électroniques sont conçus pour pouvoir fonctionner jusqu'à un certain niveau de champs électromagnétiques (environnement résidentiel : 3 V/m, environnement industriel : 10 V/m) au delà de ce niveau ils peuvent dysfonctionner.

Les problèmes de compatibilité électromagnétique se rencontrent de plus en plus fréquemment au sein des entreprises du fait que l'on utilise un nombre toujours plus grand de matériel électronique émettant des ondes ce qui augmente le niveau des champs électromagnétiques dans l'environnement de travail.


  • 1 Les cadeaux de Noël high tech, Dossier de presse, CRIIREM & Famille de France, 14 décembre 2006, page 22.